G7 Information Centre
Summits |  Meetings |  Publications |  Research |  Search |  Home |  About the G7 and G8 Research Group
Follow @g7_rg

La responsabilisation, l'innovation et la cohérence
dans la gouvernance des enjeux sanitaires par le G8 :
Saisir l'occasion qui se présente en 2010

Commanditaires
le 25 janvier 2010
Centre Munk d'études internationales
Seeley Hall, Trinity College
Université de Toronto
[English Version]

ProgrammeBiographies des conférenciersNote d'informationDocuments

Aide de l'enfance

Aide à l'enfance oeuvre depuis 90 ans dans le monde afin d'apporter une amélioration immédiate et durable à la vie des enfants. Il est un organisme apolitique et laïque visant le développement local à long terme au moyen de partenariats avec les communautés locales, et les organismes gouvernementaux et internationaux. Aide à l'enfance Canada et Aide à l'enfance Inde sont membres de l'International Save the Children Alliance, qui comptent 28 membres et programmes opérationnels dans plus de 120 pays. Ses projets visent à apporter un développement et des améliorations durables, à long terme, au profit des enfants, et à offrir une aide et un secours immédiats aux familles touchées par une situation d'urgence comme une catastrophe ou un conflit. Aide à l'enfance se fait le porte-parole des enfants, afin de convaincre d'autres intervenants de prendre des mesures et d'apporter d'importants changements à la vie des enfants du monde. Aide à l'enfance croit fermement que les enfants et les jeunes doivent participer activement à la conception et à la mise en oeuvre des programmes et des politiques qui affectent leur vie, puisqu'ils sont les mieux placés pour parler de leurs besoins. Ses programmes abordent notamment des enjeux comme la sous-alimentation, l'amélioration des soins de santé pour les nouveaux nés pour leur mère, le VIH et le sida, l'exploitation et l'abus, l'éducation. Au cours de l'automne 2009, Aide à l'enfance a lancé la campagne EVERY ONE afin de mobiliser des millions de personnes du monde entier à exiger que leur gouvernement prenne des mesures pour atteindre les objectifs de développement du millénaire d'ici 2015. La première occasion pour la campagne de défendre les droits des enfants sera offerte par les sommets du G8 et du G20 au Canada en juin 2010.

Association des infirmières et infirmiers du Canada

Porte-parole national de la profession infirmière, l'Association des infirmìeres et infirmiers du Canada soutient les infirmières et les infirmiers dans leur pratique et préconise des politiques favorables à la santé, ainsi qu'un système de santé de qualité, financé par l'état et à but non lucratif. Pour concrétiser sa vision et réaliser sa mission, l'AIIC s'est donnée les buts suivants : 1) Que l'AIIC fasse progresser la discipline des sciences infirmières dans l'intérêt du public. 2) Que l'AIIC préconise des politiques publiques qui englobent les principes des soins de santé primaires (accès, collaboration entre les diverses professions et participation des patients et de la communauté, promotion de la santé, notamment en tenant compte des déterminants de la santé et des modèles, rôles et technologies appropriées) et qui respectent les principes, les conditions et l'esprit de la Loi canadienne sur la santé. 3) Que l'AIIC fasse progresser la réglementation de la profession infirmière dans l'intérêt du public. 4) Que l'AIIC travaille en collaboration avec les membres de la profession infirmière, les autres professionnels de la santé, les parties intéressées au sein du système de santé et le public en général, en vue de produire et de maintenir des milieux de pratique de qualité et des résultats positifs pour les clients. 5) Que l'AIIC fasse progresser les politiques sur la santé et le développement international au Canada et à l'étranger pour promouvoir la santé et l'équité dans le monde. 6) Que l'AIIC fasse mieux connaître la profession infirmière pour que les rôles et l'expertise des infirmières et des infirmiers soient compris, respectés et optimisés dans le système de santé.

Centre McLaughlin-Rotman sur la santé globale

Le Centre McLaughlin-Rotman pour la santé mondiale au Canada est un centre d'études de l'University Health Network et de l'Université de Toronto. Il projet de montrer la voie vers un monde où chacun peut bénéficier des nouveaux diagnostics, vaccins, médicaments et des autres remèdes proposés par les sciences de la vie. Sa mission consiste à faire de la recherche translationnelle sur la santé mondiale et à aider les chercheurs et les entreprises à mettre les technologies des sciences de la vie au service du monde en développement. Le centre se concentre sur les manières de faire passer les solutions « du laboratoire au village » et ses programmes comprennent la mise sur pied de grands défis, l'offre de consultation en éthique, le développement de modèle de commercialisation et la réalisation de recherches translationnelles.

Centre Munk d'études internationales

Le Centre Munk d'études internationales de Trinity College à l'Université de Toronto sert de domicile à quelques-uns de projets de recherche les plus novateurs du Canada sur les enjeux mondiaux. Il accueille régulièrement des équipes interdisciplinaires internationales constituées d'universitaires et de décideurs qui s'attaquent à certains des enjeux les plus complexes et les plus urgents de notre temps, suscitant et nourrissant les débats publics. Le corps professoral du Munk Centre collabore étroitement avec les intervenants des secteurs des affaires, à but non lucratif, et de la politique publique. Ses programmes créatifs, qui s'étendent maintenant à des plateformes numériques et de diffusion, atteignent un auditoire mondial croissant de leaders éclairés.

Conseil international du Canada – Section Toronto

Le mandat de la Section de Toronto du Conseil International du Canada consiste à promouvoir une profonde compréhension des affaires internationales et du rôle du Canada dans un monde en perpétuel changement en offrant à ses membres un forum national non partisan pour donner lieu à une discussion, une analyse et un débat éclairés. En rassemblant toutes les parties intéressées -- le secteur privé, le gouvernement, les universitaires, des représentants du secteur non gouvernemental, de même que des membres du public intéressés -- afin d'examiner les enjeux globaux selon une optique explicitement canadienne, le CIC contribue à définir une perspective unique de la place du Canada dans le monde. La Section de Toronto du CIC consiste d'une collectivité étendue et très active constituée de membres d'origine diverse représentative de la cité qui propose des activités incluant de manifestations diplomatiques, politiques, économiques et liées au développement avec des présentations de groupes d'experts et de conférenciers sur l'environnement, la justice sociale et les droits de la personne.

Dalla Lana School of Public Health

La Dalla Lana School of Public Health se fonde sur une longue et riche tradition d'enseignement et de recherche en santé publique. En 1925, la Fondation Rockefeller a financé la création de la School of Hygiene de l'Université de Toronto, laquelle est devenue le principal centre de formation des professionnels de santé publique et des études universitaires en santé publique du Canada anglais. En 1975, les programmes de la School of Hygiene ont été fusionnés avec les départements de médecine préventive et des sciences du comportement de la faculté de médecine. En 1997, le département des sciences du comportement et le département de médecine préventive et biostatistique ont fusionné pour former le département des sciences de santé publique. En 2008, ce département est devenu la Dalla Lana School of Public Health. L'école compte sept divisions : biostatistique, épidémiologie, santé mondiale, médecine interdisciplinaire, santé du travail et salubrité de l'environnement, politique de santé publique et sciences sociales et du comportement, qui offrent des cours dans tous les domaines de la santé publique. Elle bénéficie de l'apport de nombreux collaborateurs de qualité parmi la collectivité de santé publique, lesquels apportent une contribution importante à l'enseignement, à la recherche et aux services. Comptant plus de 400 professeurs et plus de 350 étudiants des cycles supérieurs, l'école offre des diplômes de maîtrise et de doctorat, 40 étudiants diplômés participent aux programmes de résidence du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en médecine communautaire et médecine du travail. L'école contribue également à l'enseignement à la faculté de médecine, la faculté des arts et des sciences, la faculté des sciences infirmières Bloomber et la faculté de médecine dentaire.

Faculté des soins infirmiers Lawrence S. Bloomberg

La Faculté des soins infirmiers Lawrence S. Bloomberg de l'Université de Toronto est une faculté exceptionnelle qui offre un des meilleurs programmes en sciences infirmières dans le monde, tant sur le plan de l'éducation que de la recherche. Le corps professoral est composé de chercheurs et d'éducateurs en sciences infirmières de premier plan au Canada dont les travaux apportent une contribution importante au savoir, aux politiques en matière de santé et à la pratique future. La LSBFN s'engage à offrir à ses étudiants une expérience de grande qualité et à promouvoir l'éthos de la citoyenneté mondiale. Le Bureau international de la faculté coordonne ses initiatives stratégiques internationales, fait siennes les priorités stratégiques mondiales en matière de santé et reflète l'intérêt croissant des étudiants et des collègues internationaux pour la santé mondiale et les soins infirmiers au plan international. La LSBFN étend sa portée mondiale et assoit sa réputation par le développement de partenariats intellectuels et scientifiques internationaux, collabore à des initiatives de renforcement des capacités professionnelles et soutient les efforts des étudiants et du corps professoral pour l'élargissement de leur réseau de collègues internationaux.

Fondation Gairdner

La fondation Gairdner a été créée par James Arthur Gairdner en 1957 afin de reconnaître et de récompenser les réalisations de chercheurs en médecine dont le travail apporte une amélioration importante à la qualité de la vie humaine. Depuis 1959, le Canadian Gairdner International Award a récompensé les découvertes scientifiques dans tous les domaines des sciences biologiques. Le Canada Gairdner Wightman Award reconnaît particulièrement les leaders canadiens en science médicale. La fondation a acquis une réputation internationale remarquable pour avoir tôt reconnu et récompensé le travail de scientifiques de pointe dans le monde. Parmi les 298 personnes, provenant de 13 pays, dont 42 Canadiens, qui ont reçu un Gairdner Award, 79 ont ensuite obtenu un prix Nobel. La fondation Gairdner vise aussi à augmenter la sensibilisation à la valeur de la recherche en santé, à partager la vision d'excellence dont témoignent les gagnants et à renforcer la culture scientifique au Canada. Le programme national Gairdner, d'une durée d'une semaine, se déroule dans de 16 à 18 centres d'études du pays avec la participation des titulaires actuels et passés qui se déplacent partout au Canada pour présenter leur travail et rencontrer des personnes faisant de la recherche biomédicale, des professeurs, des étudiants diplômés et des cycles supérieurs, des étudiants en médecine, des étudiants du deuxième cycle de l'école secondaire et du cégep et le public. En outre, un exposé public gratuit est offert gratuitement chaque année dans plusieurs villes. En 2008, le gouvernement du Canada a accordé 20 $ millions à la fondation Gairdner pour augmenter le montant des prix à 100 000 $ chacun et créer un nouveau prix individuel en santé mondiale. Les programmes Gairdner visent d'abord et avant tout à reconnaître et à célébrer l'excellence dans les sciences de la santé. Ils créent également des liens avec la recherche internationale, inspirent les jeunes à considérer une carrière dans les sciences de la santé et augmentent la sensibilisation du public à la valeur de la recherche et des découvertes scientifiques.

Initiative pour un accès équitable aux médicaments

L'Initiative pour un accès équitable aux médicaments réside dans la Leslie Dan Faculty of Pharmacy de l'Université de Toronto. Elle est axée sur la recherche et l'éducation en matière de politique et de gouvernance pharmaceutique et met l'accent sur l'amélioration de l'accès aux médicaments au plan mondial. L'Initiative est secondée par une équipe de recherche multidisciplinaire comprenant des avocats, des économistes, des pharmaciens et des politicologues.

Plan Canada

Plan Canada joue un rôle dans l'élaboration d'un mouvement mondial pour le changement, mobilisant des millions de personnes du monde entier pour appuyer la justice sociale envers les enfants dans les pays en développement. Fondée en 1937, sous l'appellation Plan de parrainage, elle est l'une des plus anciennes et des plus importantes organisations internationales de développement travaillant en partenariat avec des millions de personnes pour éliminer la pauvreté dans le monde. Sans but lucratif, indépendant, ouvert à toutes les confessions et cultures, l'organisme a un seul objectif : améliorer la vie des enfants.

Plateforme mondiale de McGill pour une meilleure convergence entre la santé et l'économie

La Plateforme mondiale de McGill pour une meilleure convergence entre la santé et l'économie (PMM) se conçoit comme une plateforme à la fois physique et virtuelle visant à constituer une collectivité mondiale durable servant de catalyseur de l'action et vouée à la promotion de la convergence entre la santé et l'économie. La PMM réunit les meilleurs cerveaux et organismes de pointe des domaines de la santé et d'autres domaines afin de favoriser l'ouverture en matière d'innovation, de changements sociaux et d'action collective action, ainsi qu'une convergence des politiques, de même que l'éducation et la recherche transdisciplinaire et décentralisée. En place depuis 2003, ses groupes de réflexion développent des synergies entre les entreprises, les marchés, le gouvernement et la société civile pour répondre aux défis qui résident à l'interface des domaines de la santé et de l'économie. Ces activités mobilisent des dirigeants mondiaux des milieux universitaires, des affaires, de la société civile et de la politique, et ont engendré un réseau de réseaux locaux, nationaux et mondiaux qui constituent le fondement et l'inspiration de la PMM et de son Business4Health Compact. Actuellement, le programme examine les déterminants sociaux de la santé et tente de canaliser les forces du milieu des affaires vers un objectif de santé et de richesse durables pour tous.

Programme comparative sur la santé et la société

Institué en 2000, le Programme comparative sur la santé et société est un institut de recherche vital et en plein essor situé au Centre Munk d'études internationales de l'Université de Toronto. Financé généreusement par la fondation Lupina, le CPHS soutient des recherches comparatives, novatrices, interdisciplinaires et générales sur la santé, au moyen d'un vaste gamme de bourses de recherche. Son programme se fonde sur les ressources intellectuelles de l'Université de Toronto en sciences sociales, en lettres et sciences humaines, et en santé publique.

Vision Mondiale

Vision Mondiale est un organisme humanitaire chrétien de développement, de secours et de défense des droits aidant les enfants, les familles et les communautés à combattre la pauvreté et l'injustice. Vision Mondiale est le plus grand organisme d'aide humanitaire et de développement au Canada, en activité depuis 1957. Le parrainage d'enfants contribue à financer les projets de développement à long terme de Vision Mondiale Canada à l'étranger. L'organisme compte près de 31 000 employés qui collaborent aux divers programmes de secours d'urgence, d'éducation, de soins de la santé, de développement économique et de promotion des droits, et ce, dans plus de 90 pays. Vision Mondiale Canada est un partenaire de longue date de l'Agence canadienne de développement international et d'autres organismes gouvernementaux voués au développement international et à la résolution de problèmes mondiaux comme les droits des enfants, la famine et l'accès aux soins de santé. À l'automne 2009, Vision Mondiale Canada a lancé sa campagne Cinq sur 5 en vue de mobiliser les Canadiens à prendre cinq mesures pour prévenir la mort de millions d'enfants, commençant par inciter le gouvernement canadien à faire de la santé des enfants et de leurs mères la première priorité de développement à l'ordre du jour du sommet du G8 de 2010. Vision Mondiale Canada travaille en coalition avec six autres organismes (Plan Canada, Save the Children Canada, UNICEF Canada, CARE Canada, RÉSULTATS Canada et Action Canada pour la population et le développement) dans la promotion de son programme auprès du gouvernement du Canada.

[retour en haut]


G7 Information Centre

Top of Page
This Information System is provided by the University of Toronto Library and the G7 and G8 Research Group at the University of Toronto.
Please send comments to: g8@utoronto.ca
This page was last updated January 29, 2010.

All contents copyright © 2017. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.