Les sommets du G7
Aident | Recherche libre | Recherche par année | Recherche par pays | Recherche par sujet | Accueil

SOMMET DE TOKYO

SOMMET DE TOKYO

Déclaration pour un avenir meilleur

1. Nous, chefs d'Etat et de Gouvernement des sept grandes nations industrielles ainsi que les représentants de la Communauté Européenne, profondément enracinés dans les civilisations d'Europe et d'Asie, avons saisi l'occasion de notre réunion à Tokyo pour porter nos regards non seulement jusqu'à la fin du siècle, mais aussi sur le siècle prochain. Nous envisageons l'avenir avec confiance et détermination, partageant des principes et des objectifs communs, et conscients de nos forces.

2. Les principes et objectifs communs que nous avons réaffirmés lors des Sommets précédents portent leurs fruits. Les nations qui entourent le Pacifique connaissent un développement dynamique grâce au libre échange, en s'appuyant sur leurs héritages riches et variés. Les pays d'Europe occidentale, les membres de la Communauté en particulier, sont en plein essor en portant leur coopération à des nouveaux paliers. Les pays d'Amérique du Nord, enrichis à la fois par les cultures européennes et asiatiques, sont fermes dans leur attachement à promouvoir le potentiel humain dans la liberté.

Dans le monde entier, nous constatons l'attrait puissant de la démocratie et le fait que l'on reconnaît de plus en plus que l'initiative personnelle, la créativité individuelle et la justice sociale sont les sources principales du progrès. Plus que jamais, nous devons tous unir nos énergies dans la recherche d'un monde plus sûr, plus sain, plus civilisé et prospère, libre et pacifique. Nous avons la conviction que l'association étroite du Japon, de l'Amérique du Nord et de l'Europe apportera une contribution importante à cette fin.

3. Nous réaffirmons notre attachement commun au renforcement de la paix et, dans le cadre de ces efforts, à l'établissement de rapports plus stables et plus constructifs entre l'Est et l'Ouest. Chacun de nous est prêt à engager une coopération dans des domaines d'intérêt commun. Au sein des alliances existantes, chacun de nous est décidé à entretenir une défense forte et crédible, capable de protéger les libertés et de dissuader l'agression, sans pour autant menacer la sécurité des autres. Nous savons que la paix ne peut être sauvegardée simplement par la force militaire. Chacun de nous veut s'attaquer aux divergences entre l'Est et l'Ouest par la voie du dialogue et de la négociation au plus haut niveau. A cette fin, chacun de nous est favorable à des réductions équilibrées, importantes et vérifiables des niveaux d'armements, à des mesures renforçant la confiance et réduisant les risques de conflit, et au règlement pacifique des différends. Rappelant que les Etats-Unis et l'Union Soviétique sont convenus d'accélérer les travaux de Genève, nous apprécions les efforts de négociation des Etats-Unis et nous invitons l'Union Soviétique à négocier également de façon positive. En sus de ces efforts, nous oeuvrerons également pour un plus grand respect des droits des personnes dans le monde entier.

4. Nous proclamons notre conviction que, dans le monde actuel, caractérisé par une interdépendance croissante, nos pays ne peuvent pas jouir d'une stabilité et d'une prospérité durables s'il n'y a pas de stabilité et de prospérité dans le monde en développement ou s'il n'existe pas de coopération entre nous pour atteindre ces objectifs. Nous nous engageons donc à nouveau à lutter contre la faim, la maladie et la pauvreté, afin que les pays en développement puissent également jouer pleinement leur rôle dans la construction d'un avenir commun lumineux.

5. Nous nous devons de transmettre aux générations futures un environnement sain et une culture riche à la fois de valeurs spirituelles et matérielles. Nous sommes résolus à poursuivre une action internationale efficace pour lutter contre la toxicomanie. Nous affirmons notre volonté de travailler ensemble dam un monde qui respecte l'être humain dans la diversité de ses talents, de ses croyances, de ses cultures et de ses traditions. Dans un monde ainsi fondé sur la paix, la liberté et la démocratie, les idéaux de justice sociale pourront être réalisés et il existera des possibilités d'emploi pour tous. Nous devons exploiter avec sagesse le potentiel de la science et de la technologie, et développer leurs bienfaits par la coopération et les échanges. Nous avons la lourde responsabilité de former la génération future dans l'esprit de créativité qui sied au vingt-et-unième siècle, et de lui transmettre la valeur d'une vie de liberté et de dignité


Source: Service de Documentation de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon (I.E.P); France, Ministère des Affaires Etrangères Institut d'Etudes Politiques de Lyon. 1996

G8 Centre
Top
This Information System is provided by the University of Toronto Library and the G8 Research Group at the University of Toronto.
Ecrivez nous: g8@utoronto.ca
Revised: .

All contents copyright ©, 1995-1997. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.