Les sommets du G7
Aident | Recherche libre | Recherche par année | Recherche par pays | Recherche par sujet | Accueil

SOMMET DE VENISE

SOMMET DE VENISE

Déclaration sur les relations Est-Ouest

1) Nous, chefs d'Etat ou de gouvernement des Sept grands pays industrialisés et Représentants de la Communauté Européenne, avons débattu des relations Est-Ouest. Nous réaffirmons les principes et objectifs que nous partagerons et notre attachement commun au maintien et au renforcement de la paix.

2) Nous reconnaissons avec fierté que les valeurs de liberté, de démocratie et de respect des droits de l'homme, que nous partageons, sont la source du dynamisme et de la prospérité de nos sociétés. Nous réitérons notre attachement à la recherche d'un monde plus libre, plus démocratique et plus humain.

3) Dans le cadre des alliances existantes, chacun de nous est résolu à conserver une défense forte et crédible qui ne menace la sécurité de personne, qui protège la liberté, dissuade l'agression et maintienne la paix. Nous continuerons de procéder à des consultations étroites sur tous les sujets d'intérêt commun. Nous ne nous détournerons pas des principes qui nous guident tous.

4) Depuis notre dernière rencontre, de nouvelles perspectives de nature à faire progresser les relations Est-Ouest se sont ouvertes. Ces évolutions constituent pour nous un encouragement. Elles confirment le bien fondé de politiques que chacun de nous a menées avec détermination afin d'instaurer un monde plus libre et plus sûr.

5) Nous suivons de près et avec intérêt l'évolution récente de la politique intérieure et extérieure de l'Union soviétique. Nous avons l'espoir qu'elle se révélera d'une grande importance pour l'amélioration des relations politiques et économiques et des rapports de sécurité entre les pays de l'Est et de l'Ouest. En même temps, de profondes divergences subsistent, chacun de nous doit demeurer vigilant dans ses réactions à la politique de l'Union soviétique sous tous ses aspects.

6) Nous réaffirmons notre attachement à la paix et à une sécurité accrue à des niveaux d'armement inférieurs. Nous recherchons un effort global afin de réduire les tensions et d'arriver à des réductions vérifiables des armements. Tout en réaffirmant l'importance permanente de la dissuasion nucléaire pour préserver la paix, nous prenons acte avec satisfaction de l'intensification du dialogue sur le contrôle des armements et de l'émergence de perspectives plus favorables à la réduction des forces nucléaires. Nous apprécions les efforts accomplis par les Etats-Unis en vue de négocier des réductions équilibrées, substantielles et vérifiables des armes nucléaires. Nous soulignons que nous sommes déterminés à renforcer la stabilité conventionnelle à un niveau plus bas et à parvenir à l'élimination totale des armes chimiques. Nous pensons que la recherche de ces objectifs doit être activement poursuivie et se traduire dans des accords concrets. Nous appelons instamment l'Union soviétique à négocier de manière positive et constructive. La résolution effective de ces problèmes est une condition essentielle d'une stabilité réelle et durable dans le monde.

7) Nous accordons une attention soutenue non seulement aux déclarations des Soviétiques mais aussi à leurs actions dans des domaines qui nous préoccupent tous notamment :

- nous demandons que des progrès significatifs et durables en ce qui concerne les droits de l'Homme soient réalisés, car cela est indispensable pour instaurer la confiance entre nos sociétés. Mais beaucoup reste à faire pour honorer les principes convenus et les engagements pris à Helsinki, et confirmés depuis ;

- nous recherchons une résolution rapide et pacifique des conflits régionaux, notamment un retrait rapide et total des forces soviétiques d'Afghanistan afin que le peuple afghan puisse décider librement de son propre avenir ;

- nous encourageons des contacts plus étroits, une plus grande liberté d'échange d'idées et un dialogue plus approfondi entre nos peuples et les peuples de l'Union soviétique et de l'Europe de l'Est.

8) Ainsi, chacun de nous cherche à stabiliser la compétition militaire entre l'Est et l'Ouest à des plus bas niveaux d'armements, à encourager des solutions politiques stables aux conflits régionaux, à améliorer durablement la situation des droits de l'homme et à établir des contacts et une plus grande confiance entre les gouvernements et les peuples au sein d'un monde plus humain.

Le progrès dans l'ensemble de ces domaines est indispensable à l'établissement de relations stables et constructives entre les pays de l'Ouest et de l'Est.


Source: Service de Documentation de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon (I.E.P); France, Ministère des Affaires Etrangères Institut d'Etudes Politiques de Lyon. 1996

G8 Centre
Top
This Information System is provided by the University of Toronto Library and the G8 Research Group at the University of Toronto.
Ecrivez nous: g8@utoronto.ca
Revised: .

All contents copyright ©, 1995-1997. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.