Les sommets du G7
Aident | Recherche libre | Recherche par année | Recherche par pays | Recherche par sujet | Accueil

SOMMET DE VENISE

SOMMET DE VENISE

Déclaration sur les stupéfiants

Les chefs d'Etat ou de gouvernement ont examiné le problème de la toxicomanie qui entraîne de tragiques pertes de vies humaines et touche actuellement les populations du monde entier, notamment les jeunes et leurs familles. Ils soulignent combien il est important d'entreprendre une stratégie de soutien en faveur des campagnes nationales, régionales, et multilatérales tendant à résoudre ce problème. Leur objectif est de continuer à lutter contre la production et la commercialisation illicites des stupéfiants et de créer toutes les conditions nécessaires pour rendre la coopération internationale plus efficace. Ils travailleront également à la suppression des cultures illicites de stupéfiants naturels et à leur substitution par d'autres types de production servant les objectifs du développement économique et social. Les dirigeants des pays du Sommet se félicitent des accords déjà conclus sur des bases bilatérales et multilatérales, et ils envisagent avec confiance une issue favorable de la conférence internationale sur la toxicomanie et le trafic des stupéfiants, convoquée la semaine prochaine, à Vienne, par les Nations Unies


Source: Service de Documentation de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon (I.E.P); France, Ministère des Affaires Etrangères Institut d'Etudes Politiques de Lyon. 1996

G8 Centre
Top
This Information System is provided by the University of Toronto Library and the G8 Research Group at the University of Toronto.
Ecrivez nous: g8@utoronto.ca
Revised: .

All contents copyright ©, 1995-1997. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.