Centre d'information sur le G8

Les sommets du G8
Sommet de Gênes, 20-21 juillet 2001

PLAN DU SOMMET DE GÊNES POUR L'AFRIQUE

Gênes, 21 juillet 2001

À la rencontre du sommet du G8 à Gênes, nous avons convenu d'appuyer les efforts africains afin de résoudre les problèmes de ce continent. La paix, la stabilité et l'élimination de la pauvreté en Afrique figurent parmi les plus importants défis du nouveau millénaire. Nous nous réjouissons de la Nouvelle Initiative africaine qui repose sur les principes de la responsabilité et de la prise en charge, tout en insistant sur les facteurs essentiels au développement, à savoir la démocratie, la transparence, le bon gouvernement, la primauté du droit et les droits de la personne. Cette initiative jette les fondements d'un nouveau partenariat intense entre l'Afrique et les pays développés.

Même si des progrès importants ont été accomplis dans le sens du règlement des conflits dans plusieurs régions d'Afrique, il reste maints endroits oł les conflits demeurent un grand obstacle au développement économique et social. Nous exhortons donc la communauté internationale à continuer d'oeuvrer en faveur de la prévention, de la gestion et du règlement des conflits de concert avec les gouvernements africains, l'Union Africaine et les organisations sous-régionales. Nous demeurons partisans de la consolidation de la démocratie, du pluralisme et de l'impartialité des élections dans un nombre croissant de pays d'Afrique, tout comme nous encourageons les progrès vers l'ouverture politique dans les pays oł les principes démocratiques et la primauté du droit sont faibles. Nous insistons sur l'importance de travailler en partenariat avec les gouvernements africains en vue d'améliorer l'accès des produits africains aux marchés internationaux, d'attirer les investissements étrangers directs et de promouvoir l'investissement dans les secteurs sociaux primordiaux - en particulier ceux de la santé et de l'éducation. La mise en oeuvre de l'Initiative en faveur des pays pauvres très endettés permettra d'affecter des ressources dans ces domaines.

Par ailleurs, nous avons décidé aujourd'hui de former un nouveau partenariat pour nous attaquer aux questions cruciales pour le développement de l'Afrique. Nous sommes déterminés à promouvoir cet objectif avec nos partenaires africains et auprès d'instances internationales (les Nations Unies, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international), ainsi qu'à l'intérieur d'une nouvelle série de négociations de l'OMC. Le partenariat que nous avons formé oeuvrera en faveur des thèmes clés de la Nouvelle Initiative africaine:

Pour faire avancer ce processus, chacun d'entre nous désignera un représentant personnel de haut niveau qui assurera la liaison avec les dirigeants africains engagés dans l'élaboration d'un plan d'action concret à approuver au Sommet du G8 de l'an prochain, lequel sera placé sous la direction du Canada.

Addenda :

Le groupe de hauts représentants personnels agira sous la conduite du Canada.

Source: Gouvernement du Canada


G7 Information Centre

Top of Page
This Information System is provided by the University of Toronto Library and the G7 and G8 Research Group at the University of Toronto.
Please send comments to: g8@utoronto.ca
This page was last updated February 06, 2003.

All contents copyright © 2017. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.