G7 Information Centre
Summits |  Meetings |  Publications |  Research |  Search |  Home |  About the G7 and G8 Research Group
Follow @g7_rg

Déclarations et plans d'action

Déclarations de Saint-Petersbourg


Déclaration canadienne
sur le sommet du G8 de 2006

Saint-Petersbourg, 16 juillet 2006

Le Premier ministre, M. Stephen Harper, a exprimé aujourd'hui sa satisfaction face au dialogue du G8 sur le Moyen-Orient, la sécurité énergétique, les maladies infectieuses et l'éducation et l'innovation. En manifestation de l'appui du Canada aux engagements du Sommet, le Premier ministre a annoncé l'affectation de nouveaux fonds aux maladies infectieuses et à l'éducation, et souligné les contributions se rapportant aux priorités du Sommet, prévues dans le Budget de 2006.

« À Saint-Pétersbourg, nous nous sommes concentrés sur des thèmes d'une importance primordiale pour la paix, la croissance, la santé et la prospérité mondiales, a déclaré le Premier ministre. Parce que notre pays exporte de l'énergie et répond aux défis posés par la santé et d'apprentissage chez lui et à l'étranger, nous sommes en bonne position de tenir nos engagements du G8. »

À Saint-Pétersbourg, le Premier ministre a dirigé les discussions sur les avantages de la diversité et de l'immigration. Il a également fait valoir l'engagement du Canada en ce qui concerne la non-prolifération, la sécurité internationale, y compris en Afghanistan et au Soudan, l'aide à la gouvernance et la lutte contre la corruption.

[en haut]

Voici les principaux éléments à retenir du Sommet :

Les dirigeants du G8 ont envoyé un message fort, unanime aux acteurs de la crise où est plongé Moyen-Orient, notamment en précisant une série de mesures à prendre pour créer des conditions voulues afin de mettre fin à la violence et de stabiliser la situation.

L'attachement unanime du G8 aux principes essentiels relatifs à l'énergie : encourager l'investissement et améliorer la transparence, la prévisibilité et la compétitivité des marchés mondiaux de l'énergie. Le résultat sur la question de l'énergie est un solide engagement envers une approche axée sur le marché, y compris l'engagement de la Russie.

Sur la question du commerce, les dirigeants du G8 se sont exprimés vigoureusement, le Canada demandant avec insistance que l'on vise haut quant l'issue du Cycle de Doha pour le développement.

Le G8 s'est engagé à ce qu'il y ait des progrès concrets en ce qui concerne la circulation rapide d'échantillons de virus et autres renseignements utiles concernant les épidémies de maladies infectieuses. Le G8 a également répondu à l'appel lancé par l'Assemblée mondiale de la Santé d'appliquer immédiatement les éléments du Règlement sanitaire international qui s'appliquent à la grippe aviaire et à une éventuelle épidémie de grippe.

Les pays membres du G8 ont exprimé leur appui à un projet pilote consistant à renforcer les mesures d'encouragement offertes au secteur privé pour la mise au point et la production de vaccins contre les maladies répandues dans les pays en développement. Le projet pilote, dit « Engagement relatif aux marchés préalables », devrait être prêt à être lancé d'ici la fin de l'année. Le Canada y prendra part.

Les dirigeants du G8 ont souligné l'importance d'assurer l'accès à une éducation de qualité, de promouvoir la recherche et le développement, et de faciliter la mobilité internationale dans le milieu de l'éducation.

Les dirigeants du G8 ont réitéré leur engagement envers l'Objectif du Millénaire pour le développement - rendre l'enseignement primaire universel d'ici 2015, et donné leur appui à l'initiative l'Éducation pour tous, un partenariat mondial établi entre les pays donateurs et les pays en développement afin d'accélérer la réalisation de l'objectif en question.

Les dirigeants du G8 ont émis une déclaration sur la non-prolifération qui traite fermement de l'Iran et de la Corée du Nord, les deux grandes menaces nucléaires auxquelles la communauté internationales fait face.

Les pays membres du G8 ont convenu de mesures pour resserrer la collaboration en matière de stabilisation et d'aide à la reconstruction pour les pays qui sortent d'un conflit et pour les communautés vulnérables.

[en haut]

Engagements du Canada à Saint-Pétersbourg

En ce qui concerne les engagements du Canada à Saint-Pétersbourg, le Premier ministre a annoncé de nouveaux engagements budgétaires pour les maladies infectieuses et l'éducation, et fait valoir les contributions se rapportant aux priorités du Sommet, prévues dans le Budget de 2006.

Le Canada versera 450 millions de dollars entre 2006 et 2016 en appui aux efforts déployés par les pays pour renforcer leurs systèmes de santé, améliorer les résultats dans le domaine de la santé et faire des progrès concrets pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement en Afrique.

Le Canada remettra à l'automne 250 millions de dollars au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour l'exercice 2006-2007.

Le Canada est prêt à verser 100 millions de dollars à un projet pilote dans le cadre de l'Engagement relatif aux marchés, pour la mise au point de vaccins.

Le Canada fournira 57 millions de dollars pour l'intervention internationale contre la grippe aviaire, et pour la préparation à d'éventuelles pandémies.

En 2006, le Canada versera 45 millions de dollars à l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite, continuant ainsi de jouer son rôle de chef de file pour débarrasser la planète de cette maladie.

Le Canada fournira 25 millions de dollars à l'Éducation pour tous - Initiative accélérée. Cette somme aidera les pays en développement à se doter de plans d'éducation nationaux solides.

Le Canada portera son financement bilatéral au secteur de l'éducation en Afrique de 100 millions de dollars en 2005 2006 à 150 millions de dollars par an d'ici 2010 2011.

D'autres investissements bilatéraux en enseignement de base seront faits sur la base des résultats notables déjà obtenus.

Le gouvernement canadien se félicite de l'appui de la Russie à la réduction des gaz torchés, les gaz torchés de ce pays représentant 19 % des gaz torchés de la planète. Les pratiques dans ce domaine mises au point au Canada par l'Alberta Utilities Board servent de modèle mondial.

Le Canada versera 150 millions de dollars de plus en contributions au Programme de partenariat mondial, pour la réalisation de plusieurs nouveaux projets de destruction et d'acquisition d'armes de destruction massive et de matières connexes menés en Russie et dans des pays de l'ex-Union soviétique.

À Saint-Pétersbourg, Le Premier ministre a eu un entretien bilatéral avec le président Putin, à l'issue duquel les deux dirigeants ont émis des déclarations communes sur les relations canado-russes et la coopération dans le domaine de l'énergie. Le Premier ministre a également rencontré la chancelière allemande Angela Merkel, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le président du Conseil de l'Union européenne, le Premier ministre finlandais Matti Vanhanen.

[en haut]

Source: Gouvernement du Canada


G7 Information Centre

Top of Page
This Information System is provided by the University of Toronto Library and the G7 and G8 Research Group at the University of Toronto.
Please send comments to: g8@utoronto.ca
This page was last updated February 23, 2007.

All contents copyright © 2017. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.