Centre d'information sur le G8

Déclaration des ministres des Affaires étrangères du G8 sur l'Afghanistan

26 novembre 2001

p>Nous saluons la décision du Secrétaire général des Nations Unies et de son représentant spécial, l'ambassadeur Brahimi, d'inviter les représentants afghans à se réunir à Bonn cette semaine en vue de mettre en oeuvre intégralement la résolution 1378 du Conseil de sécurité des Nations Unies et de constituer de toute urgence un nouveau gouvernement transitoire en Afghanistan. Nous espérons que cette réunion facilitera la recherche d'une solution politique qui permettra d'instaurer la paix et la stabilité en Afghanistan et dans la région environnante. En exprimant notre appui sans réserve aux efforts de l'ambassadeur Brahimi, nous engageons toutes les parties afghanes à tirer pleinement avantage de l'occasion unique qui leur est offerte.

Nous soulignons que ce processus doit avoir pour objet d'établir en Afghanistan un gouvernement d'unité nationale diversifié et multiethnique, qui veillera à ce que le pays conserve toute son indépendance et son intégrité territoriale et sera résolu à maintenir la paix avec ses voisins.

Nous rappelons que le respect des droits de la personne, sans égard au sexe, à l'origine ethnique ou à la religion, et du droit humanitaire international par les nouveaux dirigeants afghans jouera un rôle décisif dans la mise en oeuvre des programmes d'aide internationaux pour la reconstruction du pays. Nous nous réjouissons que des hauts fonctionnaires se soient réunis récemment à Washington pour discuter de l'aide à la reconstruction de l'Afghanistan. Nous attendons avec intérêt la réunion organisée par la Banque mondiale, le PNUD et la Banque asiatique de développement, qui aura lieu cette semaine à Islamabad, ainsi que la réunion ministérielle prévue au Japon en janvier, qui rassemblera un grand nombre de participants et portera sur l'aide à la reconstruction.

Nous insistons sur l'urgence et la gravité de la situation humanitaire ainsi que sur la nécessité de continuer à faciliter l'acheminement d'une aide humanitaire d'urgence, en particulier aux réfugiés et aux personnes déplacées. Nous exhortons les gouvernements, les institutions internationales et les organisations non gouvernementales à travailler en étroite coordination pour mobiliser leurs ressources et fournir une aide humanitaire. À cet égard, nous appuyons les mesures prises par le Groupe d'appui à l'Afghanistan, dont les membres se rencontreront à Berlin au début décembre.

Source: Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international


G7 Information Centre

Top of Page
This Information System is provided by the University of Toronto Library and the G7 and G8 Research Group at the University of Toronto.
Please send comments to: g8@utoronto.ca
This page was last updated February 26, 2003.

All contents copyright © 2017. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.