Centre d'information sur le G8

Déclaration des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales du G-7

Tokyo, 22 janvier 2000 (version non officielle)

  1. Nous, ministres des Finances du G-7 et gouverneurs des banques centrales du Canada, du Japon, des États-Unis et du Royaume-Uni, président du groupe Euro-11 et président de la Banque centrale européenne, avons rencontré aujourd'hui le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) afin de nous pencher sur l'évolution récente de l'économie mondiale. Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G-7 ont examiné les progrès accomplis en vue de consolider l'architecture financière internationale et de mettre en œuvre l'initiative d'aide aux pays pauvres très endettés (PPTE).
  1. Nous remercions de tout cœur M. Camdessus pour l'excellent travail qu'il a accompli au cours des 13 années pendant lesquelles il a été directeur général du FMI ainsi que pour son apport lors de nos réunions.

Évolution de l'économie mondiale

  1. Nous constatons une amélioration des perspectives de reprise dans les grands pays industrialisés et dans l'ensemble de l'économie mondiale, cette reprise étant libre de toute pression inflationniste. Il reste un défi à relever : réaliser un mode de croissance mieux équilibré parmi nos économies en vue d'assurer une expansion soutenue. À cette fin, nous avons convenu de l'importance de mettre en application des politiques macro-économiques et structurelles dans tous nos pays, en vue surtout de tirer parti des occasions d'investissement créées par les nouvelles technologies.
  1. L'ouverture et la compétitivité des marchés internationaux du commerce et de l'investissement sont essentielles à une affectation efficace des ressources mondiales, à une croissance soutenue, à la stabilité et à la prospérité de tous. Nous réitérons notre engagement envers la libéralisation des échanges commerciaux et sommes déterminés à amorcer un nouveau cycle de négociations multilatérales dès que l'occasion s'en présentera.
  1. Nous réaffirmons notre engagement de créer et de maintenir les conditions assurant une croissance viable à l'intérieur de chaque pays. Dans cette perspective, nous rappelons l'importance que revêt la coopération entre les pays du G-7.

Taux de change

  1. Nous avons discuté de l'évolution de nos marchés des changes et de nos marchés financiers. Nous sommes heureux que les autorités monétaires japonaises réaffirment leur intention de se prévaloir des politiques appropriées compte tenu de leurs préoccupations, lesquelles nous partageons, au sujet de l'effet potentiel de l'appréciation du yen sur l'économie japonaise et l'économie mondiale. Nous continuerons de suivre l'évolution des marchés des changes et d'apporter notre collaboration, au besoin.

Économies de marché émergentes

  1. Les derniers développements dans les économies de marché émergentes sont en général encourageants, et l'attitude des marchés s'est améliorée. Nous nous réjouissons de la reprise plus rapide et plus vive que prévu dans bon nombre de pays asiatiques. L'application de politiques macro-économiques saines et la mise en œuvre intégrale des réformes du secteur financier et du secteur des entreprises sont des prérequis incontournables pour pouvoir profiter à nouveau d'une croissance soutenue et éviter l'instabilité financière. On observe également des signes de redressement des conditions économiques en Amérique latine, mais les pays de cette région doivent persévérer en vue de se doter de saines politiques macro-économiques et pousser plus loin les réformes économiques, aux fins notamment de renforcer le secteur financier, car ce sont là des conditions nécessaires à la reprise économique et à la restauration de la confiance des marchés.

La Russie

  1. Nous sommes heureux de l'évolution de la situation dans certains secteurs de l'économie russe, qui découle de l'amélioration des facteurs externes. Nous demandons instamment aux autorités russes d'intensifier les mesures de stabilisation macro-économique et de réforme économique nécessaires à la croissance soutenue de l'économie. Ces mesures portent notamment sur la transparence, la responsabilisation budgétaire et financière, les réformes structurelles et institutionnelles, et la lutte contre la corruption et le blanchiment d'argent.

Renforcement du système financier et monétaire international

  1. Après examen, nous sommes satisfaits des progrès accomplis depuis notre dernière réunion, en septembre dernier, en vue de renforcer l'architecture financière internationale, dans la foulée du rapport déposé par les ministres des Finances du G-7 lors du Sommet de Cologne, en juin.

Lutte contre les abus rattachés au système financier mondial

  1. Pour pouvoir profiter des avantages que peut procurer le système financier mondial, nous devons veiller à ce que sa crédibilité et son intégrité ne soient pas érodées par le crime, des normes réglementaires inadéquates ou une concurrence fiscale dommageable.

Nous sommes déterminés à prendre des mesures sur ces différents fronts, en étroite coopération avec les forums multilatéraux compétents, et nous ferons part de nos progrès lors du prochain sommet.

Renforcement de l'initiative d'aide aux PPTE

  1. Nous réaffirmons notre engagement envers le renforcement de l'initiative d'aide aux PPTE, et nous sommes en faveur de sa mise en œuvre sans délai. Nous sommes certes heureux des progrès importants faits jusqu'ici, notamment en vue de réserver des ressources pour le financement de l'initiative, mais nous estimons que d'autres mesures doivent être prises pour assurer sa bonne mise en œuvre et offrir un allégement de la dette plus rapide, plus important et de plus vaste portée.

Sommet de Kyushu-Okinawa

  1. Nous avons discuté des thèmes qui seront étudiés lors de la réunion des ministres des Finances qui se tiendra à Fukuoka en juillet prochain, dans le cadre du Sommet de Kyushu-Okinawa. Outre un suivi des progrès accomplis au chapitre de la réforme de l'architecture financière internationale et de l'initiative d'aide aux PPTE, ces thèmes peuvent englober notamment les possibilités révélées et les défis posés par l'évolution de la technologie de l'information et de la mondialisation ainsi que les répercussions que cela peut avoir sur nos politiques publiques. Nous commencerons les travaux préparatoires en vue de la réunion de Fukuoka


Source: Ministère des Finances Canada.


G7 Information Centre

Top of Page
This Information System is provided by the University of Toronto Library and the G7 and G8 Research Group at the University of Toronto.
Please send comments to: g8@utoronto.ca
This page was last updated February 26, 2003.

All contents copyright © 2017. University of Toronto unless otherwise stated. All rights reserved.